Se découvrir grâce à la créativité et l'imagination 

Eric Niemegeerts       Thérapie créative           0487 / 280 727





Thème musical : " L'Envolée " 
interprété et composé par mon épouse, Isabelle Beauport
-0:55


  • L’art-thérapie est une méthode d’accompagnement qui utilise la créativité et l’imagination comme outils thérapeutiques. 
  • Elle ne nécessite aucun talent artistique car le but n’est pas de faire des créations esthétiques,  mais d’apporter un mieux-être
     à la personne en difficulté.  
  • Elle contribue à la (re) construction de la personnalité.  
  • Elle favorise l'expression des émotions, l’estime de soi, la confiance en soi, ainsi que le développement de l’autonomie. 
  • La singularité de chacun est prise en considération. Les moyens utilisés sont adaptés à la personne accompagnée.
  • Les médias utilisés sont variés : musique, peinture, écriture, danse, sculpture, théâtre, dessin, vidéo, etc. 
  • La personne en demande demeure l’acteur essentiel des améliorations apportées à sa vie grâce à sa propre implication.
  • L’utilisation d’outils artistiques comme alternative à la parole stimule les capacités créatives que tout être humain possède.



Pourquoi stimuler la créativité et l’imagination ?

Qu’est-ce que l’instant présent et en quoi est-il si important ?

L’art-thérapie pour qui ? A quel âge ?

A quoi servent les œuvres produites ?

Atelier en groupe ou séance individuelle ?

Quelques domaines d’interventions ?


Réponses ci-dessous !


  • La créativité : une énergie plus forte qu’on l’imagine :

La créativité est présente en chaque être humain dès la naissance. Perçue sous forme de jeux chez les enfants, elle leur permet cependant de se transformer au fur et à mesure qu’ils découvrent le monde. La créativité permet d’élargir son propre champ de conscience, elle permet de se centrer sur l’instant présent. Elle offre la possibilité de développer une perception plus forte de soi, de renforcer son estime de soi, sa confiance en soi. Elle est à l’origine de multiples processus d’épanouissement et de transformation.


  • L’imaginaire :


L’imaginaire est le langage de l’âme, il lui permet d’exprimer ses préoccupations et ses secrets les plus profonds. Dans ce contexte, notre conscience n’est que la pointe d’un immense iceberg. Vivre sa vie, guidé uniquement par sa conscience, c’est limiter nos perceptions au monde rationnel. Hors comme l’image de l’iceberg nous le démontre, le plus vaste ne se voit pas, mais l’art-thérapie peut permettre de soulever un coin du voile !


  • L’instant présent :


L’art thérapie permet de prendre contact avec ce qui vit sous la couche de notre conscience. Nous pouvons rêver que nous changeons le monde, mais quel que soit la nature des choses à faire pour y parvenir, c’est dans l’instant présent qu’il faut agir. Les personnes qui souffrent rêvent d’un ailleurs meilleur, d’un paradis perdu.  Elles perdent le contact avec la réalité sur laquelle elles estiment n’avoir plus aucun pouvoir. Le moment créatif permet de tout expérimenter, rien à rater, rien à réussir, juste se donner le droit d’être soi.


  • L’exploration de l’œuvre produite :


Ce qui résulte de l’activité créative se nomme "l’œuvre". Elle constitue une trace dont l’exploration peut révéler beaucoup de choses, si la personne est prête à les accueillir. Bien entendu on ne lit pas une création comme on lirait les lignes de la main. Il n’existe aucune vérité absolue qui se dégage de l’œuvre produite. Seule la personne qui l’a créée qui peut en saisir le sens existentiel, le rôle de l’art-thérapeute est de l’accompagner dans l’exploration de sa création.


  • L’art-thérapie à tout âge :


L’art-thérapie s’ouvre et s’adapte à toute personne, quel que soit son âge, en tenant compte de son potentiel et de ses limites.


          Les enfants :


Ils pourront exprimer leurs peurs, leurs angoisses, leurs colères. L’art-thérapie leur offrira aussi un cadre bienveillant pour les accompagner dans le développement incessant de leur corps, de leurs idées et de leur rapport à la vie. Chez l’enfant hospitalisé, elle permettra d’expérimenter par le jeu les différentes étapes par lesquelles son processus de guérison nécessitera qu'il passe.


          Les adolescents :


Ils aiment découvrir et expérimenter, à un moment de rupture entre le monde de l’enfance et l’âge adulte. Le développement de leur personnalité nécessitera qu’ils fassent des choix et apprennent à en assumer les conséquences. Ce besoin de s’affirmer peut les amener à se dévaloriser s’ils manquent de confiance en eux. Des activités créatives vécues en groupe, comme le théâtre, la vidéo, l’écriture des chemins de vies de leurs héros, les métaphores des comptes illustrant la vie des grands archétypes, vont les aider à s’exprimer et à donner forme à leurs pulsions.


          Les adultes :


L’âge adulte peut être considéré comme un moment de stabilité entre le développement et le déclin. Mais de nombreuses pressions liées au rythme de vie peuvent générer de grandes fragilisations, tant du corps que de l’esprit, dont certaines s’avèrent parfois fatales (stress, burnout, suicides, cancers, maladies cardio-vasculaires). L’art -thérapie accompagnera l’adulte dans l’affinage de son identité, dans la recherche d’un projet de vie authentique, mais aussi dans sa convalescence et sa reconstruction.


          Les personnes âgées :


On voit trop souvent qu’elles se replient sur elles même, dans la nostalgie d’une époque qui leur semblait plus facile et plus agréable à vivre. Elles se détachent d’un présent qui leur parait compliqué, entraînant souvent une baisse de leur image d’elles-mêmes, accentuée par des états déficitaires, des psychoses chroniques, quand ce n’est pas la démence et la perte radicale de leur autonomie. L’art thérapie permettra de récapituler différentes étapes d’une vie, sous forme de collages, de dessins, de mots. Accueillir dans le présent ces souvenirs du passer, les revisiter, les résoudre par un nouveau regard, c’est une bonne manière d’en récupérer une énergie positive qui permettra de parler sereinement du futur, sans le dénigrer ou le craindre.


  • Travail en groupe, travail individuel :


En groupe, même si la production reste individuelle, les moments d’échanges et de découvertes sont collectifs. Ils sont guidés par l’art-thérapeute, avec les œuvres produites comme support. Le groupe soutient chacun des participants qui s’y sent reconnu et compris. Il s’en dégage rapidement un élan solidaire, un respect mutuel, un début de reconnaissance salutaire.


Le travail en séance individuelle permet un plus grand cadre confidentiel, propice à une exploration plus en profondeur. Elle permet aussi de s’adapter aux besoins spécifiques de la personne, ainsi qu'à ses ressources. 


  • Quelques thèmes d’interventions :


Dans le cadre du développement personnel, les thèmes abordés concernent les difficultés qui bloquent la créativité, comme :

  • L’énergie de lutte, l’ego
  • Les vieilles blessures, la perte de vison d’avenir
  • Les doutes, la peur de l’inconnu, de la critique
  • La peur du succès, la peur de l’échec
  • Le perfectionnisme, la procrastination
  • Les pensées limitantes
  • Le manque d’inspiration, de motivation


Une fois les éléments bloquants abordés, la créativité stimulera des aspects essentiels à l'épanouissement comme :

  • La présence à soi et la bienveillance
  • La reconnexion à soi, à son âme et à son corps
  • L’authenticité
  • L’estime de soi et la confiance en soi
  • Le lâcher-prise
  • La lenteur et la simplicité
  • L’affirmation positive
  • La visualisation confiante et sereine de l'avenir